0 caractères

Mais qu'est ce que tu viens faire la le péon? Genre ma vie t'intéresse? Bouge de la avant de ressentir le nudisme :3
De toute façon, tu ne pourras pas finir c texte, toi qui galère déjà a lire un topic avec plus de 50 mots (pour info, j'en suis à 3125 (j'ai compté, 3 fois) cette bio: 17004 caractères (13979 sans les espaces...))
Si tu viens me parler PV, dit moi ou tu t'es arête que je puisse voir combien de lignes tu peux lire...

Un jour, je mettrais une description de ce que j'aime ou non et quelques autres trucs... (Pck jveux avoir la description avec le plus de mots dedans...)
En attendant, jme masturbe dans les fougères :3

11/12/1998
C'est la date de naissance de ce petit garçon. Quand il a ouvert les yeux, il a pu voir sa famille: ses parents, 2 soeurs et 1 frère :3

Même si plein de gens lui demande encore si c'est pas pénible d'avoir 2 fêtes en 1 mois et aucune autre le reste de l'année, il trouve que c'est pas grave, au contraire, car il a toujours aimé cette date, elle est jolie a écrire, elle est pleine de petite coïncidences: le 11 puis le 12; l'inversion des suites: 12 et 98, répétitions des 1 et 9...
Bref, il la trouve poétique
C'est ce qui lui fera aimer les maths et le français, il a su déceler le potentiel de ces petites choses -

Ce petit garçon est né a Paris (en ça, il aime dire qu'il est plus parisien que la moitié des parisiens), mais il n'a aucun souvenir de sa maison la bas, il était bien trop jeune
La ou il commence a prendre ses premiers souvenirs, c'est dans un manoir ou il a vécu son enfance.
Juste a coté de ce manoir vivait un gentil monsieur, fermier de profession.
Grâce a la campagne, ses frères et soeurs, une chienne et plein de chats (ces derniers sont malheureusement tous morts ou disparus)
Il a vécu une enfance des plus heureuse, et il souhaiterais que les gens vivent ça au lieu de naitre avec le dernier iPhone dans les mains.
A cette époque, il allait dans l'école du village le plus proche avec son frère et une de ses soeurs, mais il n'y avait qu'une classe pour tout les niveaux...
Grâce a ça, il a pus apprendre pleins de choses en avance, car en grande section, on a plein de temps libre, donc il passait le sien a écouter les autres cours et a demander des choses a ses aînés
Il était le seul de ce niveau, mais tout le monde formait une grande famille, donc il était content.
Même maintenant, il garde encore plein de bon souvenirs de ce moment o/

Vers ses 6 ans, juste avant d'aller au CP, il a déménagé...
Il se disais "chouette, je vais vivre dans la ville, je me demande comment c'est la bas"...
Il a vite été conquis par la ville, il trouve ça beau, la nuit (et il vivait dans une grande maison avec un grand jardin, et a côté d'un parc, donc il se sentait chez lui de suite :3

La ou sa vie a commencé a changer, c'est quand il a dû reprendre les cours...
Son école était spéciale, il y avait 4 adresses différentes: une pour la maternelle, une pour la primaire, une pour les 6eme et BTS, et enfin, une pour le lycée -_-

Il ne connaissait personne, il n'était plus avec sa famille (qui étaient en primaire eux), et il ne voyait que des gens de son âge, aucun aîné vers qui se tourner (car oui, il s'entendait a merveille avec les personnes plus âgées)
Il ne savais pas comment leur parler, et comme a cet âge la, les enfants sont cruels, il est vite devenu un bouc émissaire...
Il n'a que peu de souvenir de cette année, mais ce qui est drôle, c'est que 10 ans plus tard (environ), il habite dans la maison a côté, qui servait de bureau a la directrice (il n'y a plus l'école, heureusement pour ses grasses mat')

Les années suivantes, lors de sa primaire (il avait retrouvé sa famille), son statut de souffre douleur c'est aggravé
Lui, ne comprenais pas cet acharnement, il ne voulais que des amis, il ne savait pas quoi faire pour que cela change...
Comme il allait de plus en plus mal, il a été voir un psy: un vieux monsieur qu'il aimait vraiment beaucoup, il était tellement cool °^°
Grâce a ce psy, il a su qu'il était atteint de précocité, d'hypersensibilité et de TDAH (trouble et déficit de l'attention et hyperactivité)
A cause de sa précocité, il était plus mature, attitude que ses camarades devaient prendre pour du dédain, alors que pas du tout.
Son TDAH, quand a lui, rendait impossible sa scolarité, il ne pouvait pas rester en place ni être concentré plus de quelques minutes...
Pour cette période, rien a dire de plus, a part qu'il a encore une place dans son coeur pour ses maitresses de CE2 et CM2, et qu'il a sauté le CM1

Pour sa rentrée au collège, il a changé d'établissement, ainsi que de maison: il a eu petite maison classique (plutôt grande en fait, mais la plus petite qu'il ai eu)
(oui, il déménage souvent, mais son père, bien qu'il soit médecin généraliste et gagne (vraiment) très bien sa vie, ne peux pas assumer les études de 4 enfants, plus les loisirs
Donc il a fallut faire des bénéfices de maison en maison pour continuer a avoir une belle vie, et il remercie encore ses parents pour ça, même si il trouve pénible de toujours devoir faire des travaux...) --'
Dans sa nouvelle école, il a tenté de prendre un nouveau départ, mais il est quand même resté le souffre douleur de sa classe, car a cause de son passé, il s'était rendu très introverti, a un point tel qu'il a finis par ne plus être capable de ressentir quoi que ce soit...
Il est devenu un monstre.
C'est dur a expliquer, mais pour simplifier, on peut le comparer a un sociopathe

Juste avant Noël, il est retourné dans son ancien établissement, car sa prof principale lui faisait vivre un enfer, et il ne pouvait le supporter
Il a donc finit sa 6eme dans la même classe que sa sœur, ce qui l'a mit mal a l'aise, car se voir tout le temps, ce n'était pas bon pour elle, surtout si elle devait assister au injures que sont frère subissait...

Lors du reste de son collège, il est devenu encore plus fermé et insensible.
A part ça, rien de remarquable a signaler, il est resté dans son coins, avec juste 1/2 personne pour le supporter (tout est relatif...)
On peux juste souligner que vers la 4ème/3ème, il a encore déménagé, dans une maison de location, qu'il n'a jamais aimé (il a du y vivre environ 2 ans malgré tout)

Pour sa première année de lycée, il a déménagé a nouveau, dans unemaison banale, plutôt charmante mais sans plus. Il en a aussi profité pour changer d'établissement, car il voulait encore prendre un autre départ, et car rester si longtemps avec sa soeur et son frère, c'était dur...
Il n'a dit a bientôt qu'a une personne, sa seule amie, qu'il ne voit malheureusement plus, mais elle reste celle qui l'a sauvé, sa grande sœur de coeur.

Il a donc commencé une seconde dans un nouvel établissement. Il était content, il n'était pas le seul a être nouveau, il a pu sympathiser avec quelques gars, et il croisé des terminales avec qui il a vécu de bon moments
Comme c'était la première fois qu'il avait des copains, il savait pas ce qu'il ressentait, donc il croyait qu'il était bi
Il a tenté de sortir avec un autre homme, qui s'appelait Paul aussi :3
Il n'a pas réussi a aller plus loin que le smack, il n'arrivait pas a aimer, encore moins un homme (mais il assume complètement ce passage de sa vie, pourquoi en avoir honte?

Cette année a été calme, il a aimé, pour la première fois, aller a l'école (bah oui, la manière d'apprendre est nulle, alors si on a pas d'amis pour passer le temps, a quoi bon ?)
Pour finir lycée, il est encore allé dans un dernier établissement, et il a croisé des gens qui deviendrons par la suite de très bon amis (il a même trouvé son meilleur ami, mais toujours sans sentiments, car lui aussi est introverti)
Lors de sa terminale, il a déménagé dans une maison (vous savez, celle a côté de son ex école) qui est exactement en face du réfectoire de son dernier lycée (école-ception), donc il trouve ça assez comique.

Pour ses études post bac, il a tenté une fac maths-info, pour essayer de devenir codeur, sans succès...
Il a abandonné en 2 mois, il a donc pu faire du droit, ce qu'il trouve hyper intéressant
Il a redoublé cette L1, car il ne travaille pas, mais au fur et a mesure qu'il fait cette année, il se rend compte qu'il ne veux pas avoir a faire ça toute sa vie
Il continue donc sans envie, même si cela lui plait toujours autant
Il ne sais pas du tout ce qu'il veux faire de sa vie plus tard, il s'en fiche un peu de toute façon, il ne demande qu'a être heureux

A la fac, il a retrouvé des personnes qui venaient de ses anciens collèges et lycée, et il s'entend plus ou moins bien avec eux maintenant,
Grâce a des nouveaux potes, son coeur commence a se "réouvrir", mais il ne comprend pas ces sentiments, il ne peux pas mettre les mots dessus (alors que les nuances, ça le connait, surtout dans la langue de Molière :3)

Il espère donc vraiment finir par ressentir a nouveaux, car cette période est très troublante, mais surtout pénible pour lui, c'est insupportable...
Il est aussi très décevant et inintéressant, il finit toujours par faire fuir les gens, ces derniers ressentant plus ou moins de choses a son égard...
Il sait pas pourquoi, il sait pas comment, mais il continue de se cacher derrière son masque, au chaud.

Ces séparations sont dure pour lui, car il reste hypersensible et empathique, donc il estime recevoir une douleur des plus atroces. A chaque fois.

Au final, même si certaine personnes sont avenantes avec lui, il se sent comme un paria incompris...
Il se sent tellement inintéressant et sans conversation, il imagine que c'est aussi pour ça que les gens ont juste l'air de le supporter, pas de vraiment l'apprécier...
Il reste très bizarre avec les autres, il reconnait ses torts hein, faut pas croire qu'il est parfait (il est juste parfaitement con :3)

Des fois, il ira mal; très mal... A un point qu'il va devenir aussi renfermé qu'un escargot dans sa coquille, et il pourra dire des choses qu'il regrette amèrement après (toujours ça a rajouter a la longue liste de ses regrets...)
Il ne parlera donc pas, mais attendra des autres qu'il puissent voir qu'il va mal, car il répondra toujours je vais bien... (Même si il doit mentir, il voudrait pas déranger les autres avec ses histoires de merde dont tout le monde se fout allègrement)

Maintenant que vous êtes triste pour moi (car oui, il=moi (pas moi en tant que lecteur, en tant qu'auteur... Baka ne :3)), laissez moi vous dire que malgré tout ça, je suis quand même heureux dans ma vie, je suis pas aigri ou rancunier, et je suis tout le temps souriant
Donc venez pas me plaindre, j'ai fait cette bio pour que vous puissiez comprendre pourquoi je suis devenu ce moi et pas un autre (dans les grandes lignes, j'ai passé pleins de moments plus ou moins joyeux sous silence)

En vrai, vous avez pas besoin de flipper ou autre, vous pouvez venir me parler sans crainte, j'aime être un confident, j'aime écouter ce que les gens on à dire (même si c'est le nombres de grains de riz que t'as renversé lors de ton dernier resto chinois, c'est toujours intéressant)
Dernière précision, j'aime pas trop parler de moi comme ça, faire cette bio a été dure a faire, et elle est fortement incomplète
Venez me demander si vous avez des questions, j'y répondrais -a priori- sans faute

Maintenant que la bio est fini, je vais finir par une présentation globale de qui je suis (bah oui, commencer par le début, c'est très surfait, donc je commence par ce qui est chiant, comme ça, tu es récompensé

J'aime quoi dans la vie?
En global, j'aime
-jouer (dans l'ordre des supports que je connaisse: PC/box/PS/des/Wii. Comme jeux, j'aime bien borderlands (ma saga préféré), lol (avec des potes) et pleins d'autre jeux (je donne que ces 2 la par flegme évidement). Je joue a plein de jeu solo, pck on peut les car... Télécharger légalement sans perdre du contenu, pck je suis pauvre
Bien sur, si je le pouvais, j'achèterai tout les jeux que j'aime...
J'aime aussi
-lire: on va juste citer -toujours par flegme- gone, ma saga favorite, et Harry Potter, la base, et les mangas (j'vais pas détailler, on verra plus tard si je veux que vous ayez encore plus de choses chiante a lire 3

  • sortir: avec des potes (ciné, patinoire, bouffe, juste trainer...) ou en soirée (j'en fais très peu...
  • manger: je mange peu, mais je mange tout le temps (j'aime particulièrement ce qui est épicé ou au fruits "exotiques"
  • certain sports, a savoir basket, natation, ski/snow (je suis plus snow, même si j'ai fais bien plus de ski) et PaV (tu connais, t'es un vrai gars)

Je suis pas bizarre, je suis tout a fait normal... Dommage que le monde dans lequel je vis ne soit pas comme moi, la tête dans l'cul, l'cul dans l'brouillard....

Un petit portrait chinois:
Si j'étais une saison: l'hiver

Si j'étais un élément: le feu (contrôle) ou l'eau (y vivre)
Si j'étais une arme: katana, magnum 6 coups, sniper, faux ou fouet de combat

Si j'étais un livre : bah gone, de Michael grant, faut suivre...

Si j'étais un film: yen a trop... On va dire edge of tomorow

Si j'étais une série: Doctor Who putain... Matt Forever :inlove:

Si j'étais une musique: j'écoute de tout... Je vais donner mes 2 préféré : take me yo church - cover by Ellie Goulding et Zangra de Jacques Brel

Si j'étais une célébrité: Lindsey putain de Stirling... Allez voir et abonnez vous bandé d'hérétiques ignorants...

Si j'étais un personnage: cheshire cat, le joker et/ou Harley, le Chapelier Fou, Bellatrix Lestrange, Relmyna Verenim, bref, des perso fou/psychopathe :3

Si j'étais un lieu: l'espace, ou les chutes du Niagara... Je trouve ces lieux magique...

Si j'étais un pays: Japon putain °^°

Si j'étais toi: jme serais barré depuis longtemps putain (alors que si j'étais moi, je me dirais que c'est pas assez long, et que l'auteur se fout de ma gueule, raison de plus pour aller lui parler...)

Si j'étais une citation :
"On a la droit de tricher, mais on perd alors celui de se faire prendre", de mon prof de sport
" il ne faut pas écouter les bruits du monde, mais le silence de l'âme" elle est de moi, mais je suis sur que JCVD l'as dit le premier...
Un putain de philosophe incompris JCVD d'ailleurs (moi j'te comprend, c'est suffisant)

Si j'étais une émotion: l'indifférence, sans hésiter

Si j'étais une couleur: le rouge sang, ou le bleu turquoise

Je sais plus quoi mettre, mais j'ai pas encore envie de finir ma bio, donc je vais juste parler pour ne rien dire, afin que vous restiez dans l'espoir de glaner encore quelques informations sur moi (bande de voyeurs, venez PV a ce niveau -_-'), alors que vous n'êtes même pas certains que je puisse être assez gentil pour en mettre...
J'espère sincèrement que vous trouvez ma bio longue, je veux avoir la plus longue de ra (longue et cohérente hein, pck sinon, je spam les dessins en ASCII, et basta...) -vous vous rendez compte que la, je répète hein? Vous suivez ou bien?
En plus tu me répond pas? Espèce de sale petit effronté, je vais t'apprendre a pas respecter ton maitre loupandalamastipoulporcorne (voilà le genre d'infos utile, vous avez ici les animaux que j'aime bien)
Mais revenons en a nos moutons... J'étais en train de t'engueuler parce-que tu ne me répond pas.... Mais tu serais encore plus bête de me répondre, je ne peux pas t'entendre espèce d'abutirotomofilogène (va te cultiver au lieu d'essayer de le lire a voix haute pour ne pas buter sur une syllabe)
Le saviez vous? J'aime être un connard... Je suis déjà un psychopathe (dans le sens ou j'ai pas de sentiments), mais être un connard, c'est... Jouissif... Même des nudes, c'est pas aussi bandant ptn (en parlant de nudes -je parle donc au filles la- si tu pouvais mettre des habits, faire des couettes, te prendre en photo et me l'envoyer, tu ferais un heureux, et je te serais redevable, dans la limite de mes cookies restant (a savoir 2, pour l'instant...)
Que dire de plus mon Jean masturbin, a part que tu a déjà lu 3100 mots... Ce qui est ridiculement court (comme ta bite); surtout sachant que j'ai écris une fanfic' de 11k mots, en partant d'une idée de quelques mots: et si le cp9 vivait une séparation comme les mugiwara?

Sur ce, c'est pas que tu commence a me pomper a lire, loin de la, mais MES GOUGÈRES AU ÉPINARDS !!!!! se barre en courant

Bon, salut

PS, si t'es encore la, et que tu a l'intention de me parler en PV, essaye d'être original (dixit le gars qui dit la phrase que 87.826% des gens du site on dans leur bio...), genre tu peux même envoyer poulet en 1er message, mais juste "salut, ça va?", c'est le meilleur moyen de mettre un malaise et d'avoir du mal a rebondir après...
Ya forcément 1 trucs que j'aimerais détailler de ma bio, parle m'en, c'est un bon départ pour une conversation :3

PPS: Une dernière citation, de Jacques Moineau, que je connais par cœur, car elle me représente bien (surtout dans cette bio) :
" bien ! je dois dire que tout cela me semble très plaisant, je crois qu'on a fait des progrès spectaculaire... Spirituels... Œcuménique... Grammaticaux..."

PPPS: en fait, j'ai rajouté 1 mot dans mon premier paragraphe, pour le plais.. Travail! Pour le travail :3

PPPPS: Sur ce, voilà mon vrai salut, a plus l'huitre (oui, nous sommes tous des huitres)