Les différentes méthodes contraceptives

Pour contrôler l'envie d'avoir un enfant ou non, il existe plein de méthodes contraceptives. Certaines sont plus pratiques que d'autres, certaines plus chères que d'autres ; et il y en a même qui peuvent vous protéger des différentes MST.

Les différentes méthodes contraceptives

Qu'est qu'un moyen de contraception ?

La contraception est le moyen visant à empêcher qu'un rapport sexuel entraîne une grossesse. Parmi les moyens de contraception les plus connus, il y a l’indétrônable capote qui non seulement empêchera le sperme d'atteindre l'ovule, mais vous protégera aussi des maladies sexuellement transmissibles (M.S.T.). Cependant, comme l'indique l'article, il y a beaucoup de méthodes et nous allons les lister en pesant le pour et le contre de celles-ci afin que chacun puisse choisir la méthode qui lui conviendra le mieux.

La contraception naturelle

Le coït interrompu

C’est certainement l’une des méthodes aussi vielle que le monde. Elle repose sur la pratique d'un coït interrompu, c'est à dire que quand l'homme sent qu'il va jouir, il se retire afin d'éjaculer en dehors du vagin. Cette méthode ne protège absolument pas d'une grossesse indésirée, car non seulement vous n'êtes pas sûr de vous retirer à temps, mais il se peut aussi que des spermatozoïdes soient restés dans l'urètre depuis votre dernier rapport et soient alors éjectés avec le liquide pré-éjaculatoire*.

*Le liquide pré-éjaculatoire est le liquide secrété quand le pénis est en érection afin de faciliter la pénétration. Ce liquide ne contient pas de spermatozoïdes. Mais comme il utilise aussi l'urètre (même canal que le sperme), il se peut qu’il en transporte malgré tout.

Le cycle menstruel

Il est possible de calculer la période d'ovulation de la femme et donc de faire l'amour en fonction. L'efficacité est très relative, car toutes les femmes n'ont pas un cycle régulier, surtout quand elles sont jeunes.

Les contraceptifs hormonaux

La pilule contraceptive

La pilule contraceptive est un des moyens les plus utilisés. Elle remplace le cycle naturel par un cycle artificiel qui empêche la libération des ovules par les ovaires, via des hormones.

Il existe beaucoup de pilules contraceptives, il faut demander l'avis de son gynécologue.

Avantages :
  • Efficacité quasi maximale si elle est correctement utilisée ;
  • Elle permet parfois de rendre les règles moins abondantes et moins douloureuses ;
  • Elle régularise les règles.
Inconvénients :
  • Elle ne peut pas être obtenue sans ordonnance ;
  • Certaines pilules peuvent avoir des effets secondaires : nausées, ballonnements, saignements entre les règles, baisse de libido, maux de tête, etc. C'est pourquoi il est important de se faire suivre par un gynécologue afin qu’il vous prescrive la pilule qui sera la moins contraignante pour vous ;
  • Elle doit se prendre à la même heure.

Le prix se situe autour des 10~100€. Tout dépend de la marque.

L'implant

L'implant est un petit bâtonnet cylindrique de la taille d'une allumette qu'on insère sous la peau d'un bras grâce à une aiguille spéciale. Une fois celui-ci en place, il libère une hormone qui supprime l'ovulation. L'implant ne se voit pas sous la peau et vous pouvez le retirer quand vous le voulez via votre praticien.

Avantages :
  • Efficacité de 99,99 % ;
  • Une fois en place, il peut se garder 3 ans ;
  • Facile, une fois qu'il est posé, il n'y a plus rien à faire.
Inconvénients :
  • Prise de poids possible chez les femmes étant déjà en surpoids ;
  • Il peut provoquer l’acné chez certaines femmes ;
  • Il peut influencer le flux des règles : en avoir moins, voir plus du tout pendant X mois, les rendre plus longues, etc.

Le prix se situe autour des 100~200€.

Le patch

Le patch se présente sous la forme d'un carrée de 5 cm que l'utilisatrice va appliquer sur sa peau. Il doit se mettre à chaque fois sur un emplacement différent que ce soit sur un bras, une fesse, ou le ventre, mais en aucun cas sur la poitrine. Il va diffuser dans le corps des hormones qui vont empêcher l'ovulation. On l'enlève après 3 semaines, mais il sera efficace durant environ 4 semaines. Après ces 4 semaines, on en applique un autre.

Avantages :
  • Une fois positionné, on ne doit plus s'en occuper ;
  • Il peut diminuer les douleurs des règles ;
  • Il régularise le cycle menstruel et les rend moins abondantes.
Inconvénients :
  • Il est visible, comme un sparadrap ;
  • Il ne peut pas être obtenu sans ordonnance ;
  • On peut le perdre, il faudra donc repasser à la caisse ;
  • Dans de rares cas, il peut engendrer des effets secondaires comme des difficultés à respirer, des douleurs aux mollets, des douleurs thoraciques etc. Il faudra alors choisir un autre moyen de contraception.

Le prix se situe aux alentours des ~35€.

L'anneau vaginal

Cet anneau placé au fond du vagin va, grâce à la chaleur du corps, libérer des hormones. Il se garde 3 semaines, mais sera efficace 4 semaines.

Avantages :
  • Une fois placé, il ne faut plus y penser ;
  • De toutes les méthodes contraceptives avec combinaison d'hormones, il s'agit de la méthode qui en contient le moins. Il y a donc potentiellement moins d'effets négatifs ressentis.
Inconvénients :
  • Il peut être gênant durant les rapports sexuels ;
  • Il peut avoir les mêmes effets secondaires que la pilule (nausées, ballonnements, saignements, etc.).

Le prix se situe autour des ~16€.

La piqûre contraceptive

La piqûre contraceptive permet une injection d'hormones qui va bloquer l'ovulation pour une période de 12 semaines. Les inconvénients sont beaucoup trop nombreux (Planifier les injections 3 mois à l'avance, peut modifier la densité minérale osseuse, maux de tête, nausées, etc.).

Le dispositif intra-utérin (D.I.U.) ou le stérilet

Le stérilet est un bout de plastique en forme de T entouré d'un fil de cuivre. Il va empêcher l'ovule de se fixer dans l'utérus et a une durée de 3 à 5 ans.

Avantages :
  • Sa longue durée d’efficacité, une fois placé il ne faut plus y penser ;
  • Certains stérilets diminuent ou suppriment les règles.
Inconvénients :
Il faut 3 consultations pour placer un stérilet.
  1. Une première consultation pour un examen gynécologique complet ;
  2. Une deuxième pour poser le stérilet ;
  3. Et une troisième pour un contrôle du stérilet.

Le prix se situe autour des 32~140€.

Les méthodes barrières

Le préservatif (masculin)

Comment ne pas parler du roi préservatif, aussi appelé capote ou condom. Ce petit bout de latex sauve plus de vies que Superman et Batman réunis.

Le préservatif doit se mettre directement, dès l’érection pour emprisonner le liquide séminal qui peut contenir des spermatozoïdes (cf. coït interrompu). Pour ce faire, libérez-le délicatement de son emballage. Vérifiez le sens du déroulement, pour ensuite le placer en haut du pénis en érection. Pincez ensuite le "réservoir" (la petite poche au sommet du préservatif) pour éviter que de l'air reste emprisonné et cause un possible déchirement du préservatif. Pour finir, déroulez-le le long du pénis. Une fois l’éjaculation passée, retirez le préservatif, faites un nœud pour emprisonner le sperme et jetez-le à la poubelle. Un préservatif ne s'utilise qu'une seule fois.

Avantages :
  • Très facile à se procurer, il est en vente aussi bien dans les supermarchés que dans les pharmacies, ainsi que dans des distributeurs dans les grandes villes ;
  • En plus d'être un moyen contraceptif, il protège des maladies sexuellement transmissibles.
Inconvénients :
  • Il peut être gênant pour le garçon ;
  • Bien qu'il soit résistant, il peut se déchirer.

Le prix se situe aux alentours des 0.5 € l’unité.

La pilule du lendemain

La pilule du lendemain doit être votre dernier recours. Ce n'est en aucun cas un moyen de contraception comme les autres, que l'on peut prendre régulièrement. C'est une pilule d'urgence qui doit être prise si par exemple la capote s'est déchirée ou en cas d’oubli de pilule. Elle doit être prise dans les 12 premières heures du rapport. Et plus vous attendez, plus son efficacité diminue. Elle est en vente libre dans n'importe quelle pharmacie.

Conclusion

Nous l'avons vu, il y a pleins de méthodes de contraception et il y en aura forcément une qui vous conviendra. Il en existe bien sûr encore bien d'autres, mais j'ai listé ici les plus connues. La méthode la plus efficace et qui protège des MST est le préservatif (masculin ou féminin). N'oubliez jamais de vous protéger pendant un rapport sexuel. Une fois que vous connaissez bien votre partenaire, vous pouvez aller faire un test de dépistage pour abandonner le préservatif et alors envisager une méthode hormonale (pilule, patch, implant, etc.).